Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 janvier 2022 6 01 /01 /janvier /2022 08:27

 

 

 

 

 

 THÉOSOPHIE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

H.P. Blavatsky 

(1831-1891)

 

 

 

"C'est du bourgeon du Renoncement au Soi que jaillit le doux fruit de la Libération finale.

Il est condamné à périr celui qui, par crainte de Mâra s'abstient d'aider les hommes, de peur d'agir pour Soi. Le pèlerin qui voudrait rafraîchir ses membres fatigués dans les eaux vives, mais n'ose s'y plonger par la frayeur qu'inspire le courant, risque de succomber à la chaleur. L'inaction basée sur la peur égoïste ne peut produire que du mauvais fruit.

Le fidèle égoïste vit sans but. L'homme qui n'accomplit pas la tâche qui lui est assignée dans la vie a vécu en vain.

Suis la roue de la vie ; suis la roue du devoir envers race et famille, ami et ennemi, et ferme ton mental aux plaisirs comme à la douleur. Épuise la loi de la rétribution karmique. Gagne des Siddhi* pour ta future naissance.

Si tu ne peux être Soleil, sois l'humble planète. En vérité, s'il t'est impossible de flamboyer comme le Soleil de midi sur la montagne coiffée de neige de l'éternelle pureté, choisis alors, ô néophyte, une plus humble carrière.

Montre la « Voie » - même sans éclat, et perdu parmi la foule – comme fait l'étoile du soir à ceux qui suivent leur sentier dans les ténèbres." (La Voix du Silence, H.P.B. BLAVATSKY)

 

* pouvoirs occultes gagnés par le yogi au cours de son ascèse tels que la clairvoyance, la clairaudience, perception des pensées d'autrui, rappel des vies antérieures etc., mais qui peuvent bloquer son progrès s'il est tenté de les employer.

 

 

 

 

contact : 

Tél. 06 14 90 93 81 

theosophie.tarentaise@hotmail.fr

 

                                                                    

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2022 6 01 /01 /janvier /2022 08:22

le véritable discernement procède en partant d'un point de vue universel, en s'appuyant sur une compréhension qui embrasse la nature entière et une application universelle des deux. Selon le point de vue universel, toute la nature manifestée — comprenant tout ce qui est inférieur à l'Homme, l'Homme lui-même et tous les êtres supérieurs à l'Homme, ainsi que toutes les formes, degrés de substance et éléments — provient d'une Source Unique : l'Esprit Un. La compréhension résulte de la réalisation que, depuis l'atome jusqu'à l'être le plus élevé, chacun est une expression de cet Esprit Un et que, depuis la plus faible trace de perception dans le règne le plus bas, jusqu'aux sommets de la Divine Connaissance, le sentier est le même pour tous, sous le règne de la Loi. Vient ensuite l'application de la connaissance acquise.

(Note sur la Bhagavad-Gîtâ, R. Crosbie)

 

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2021 3 01 /12 /décembre /2021 09:50

   

Plus tu avanceras, plus tes pieds rencontreront de fondrières. Le Sentier devant toi est éclairé par un seul feu : la lumière de l'audace qui brûle dans le cœur. Plus l'homme ose. plus il obtiendra. Plus il craint, plus pâlira cette lumière, qui seule peut servir de guide. Car, de même que le dernier rayon de Soleil éclairant le sommet d'une haute montagne laisse place à la nuit noire dès qu'il s'éteint, de même en est-il de la lumière du cœur. Si elle vient à s'éteindre, une ombre noire et menaçante tombera de ton propre cœur sur le Sentier et rivera sur place tes pieds de terreur.

    Méfie-toi, disciple, de cette ombre fatale. Aucune lumière rayonnant de l'Esprit ne peut dissiper les ténèbres de l'Âme inférieure, tant que toute pensée égoïste ne s'en est pas enfuie et que le pèlerin ne peut affirmer : « J'ai renoncé à cette forme passagère ; j'ai détruit la cause : les ombres projetées ne peuvent plus exister en tant qu'effets ». Car, à ce point, a été livré le dernier grand combat, la guerre finale entre le Soi Supérieur et le Soi Inférieur. Regarde : voici que le champ de bataille lui-même se trouve englouti dans la grande guerre - et il n'est plus.

(La Voix du Silence, H.P. Blavatsky)

 

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2021 1 01 /11 /novembre /2021 08:04

L’élément divin dans l’homme doit servir le dessein de l’Eternel. De même que la personnalité doit se prêter au divin comme un outil et un instrument consentants, de même, à son tour, le divin doit rendre hommage à l’Eternel et remplir les conditions qui seules peuvent permettre à celui-ci de se manifester.

L’Homme Terrestre – Divin – Eternel, B.P. Wadia (C.T. 108)

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2021 5 01 /10 /octobre /2021 06:59

   

 

    Apprends, ô Naljor, toi qui suis le Sentier Secret, que ses eaux pures et fraîches doivent servir à rendre plus doux les flots amers de l'Océan, cette puissante mer de douleur faite des larmes des hommes.

      Hélas ! Dès que tu seras devenu semblable à l'étoile arrêtée au plus haut du ciel, il faudra que ce brillant orbe céleste luise des profondeurs de l'espace pour tous, sauf pour lui-même, et donne de la lumière à chacun mais n'en prenne à personne.

(La Voix du Silence, H.P. Blavatsky)

 

Partager cet article
Repost0
31 août 2021 2 31 /08 /août /2021 13:41

Aucun homme, à moins d'être un sage ou un véritable voyant, ne peut juger le karma d'un autre. Ainsi, bien que chacun reçoive tout ce qui lui est dû, les apparences peuvent tromper, et le fait de naître dans la pauvreté, ou d'avoir à subir de dures épreuves, n'indique pas toujours une punition pour un mauvais karma, car il arrive continuellement que des Ego s'incarnent dans des milieux sans fortune où ils sont amenés à éprouver difficultés et épreuves qui visent à la discipline de l'Ego, et se soldent par un gain de courage, grandeur d'âme et sympathie.

(Aphorismes sur Karma, C.T. 157)

 

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2021 1 26 /07 /juillet /2021 07:20

La voix des Maîtres résonne toujours dans le monde; mais seuls l'entendent ceux dont l'oreille ne vibre plus aux sons qui affectent la vie personnelle. Les éclats de rire ne mettent plus l'allégresse au cœur, les accès de colère ne peuvent plus le rendre furieux, les mots tendres ne lui sont plus un baume. Car l'espace intérieur, pour lequel les oreilles sont comme une porte ouverte sur l'extérieur, est en lui-même un inébranlable lieu de paix que nulle personne ne peut troubler.

(La Lumière sur le Sentier, M. Collins)

 

Partager cet article
Repost0
29 juin 2021 2 29 /06 /juin /2021 09:09

Nous devrions abandonner l’idée que nous sommes de pauvres, faibles et misérables créatures, incapables de faire quoi que ce soit par nous-mêmes ; en effet, tant que nous nous attacherons à cette idée, nous ne ferons jamais rien. Nous devrions défendre une autre idée, selon laquelle nous sommes l’Esprit, et immortels, et lorsque nous serons parvenus à comprendre ce qu’elle signifie, son pouvoir viendra nous traverser, sans limites et dans toutes les directions, excepté dans celle des instruments que nous avons nous-mêmes rendus imparfaits.

Qu’est-ce qui se réincarne ? R. Crosbie (C.T. 181)

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2021 2 01 /06 /juin /2021 07:27

Laisse ton Âme prêter l'oreille à chaque cri de douleur, comme le lotus met son cœur à nu pour absorber le soleil du matin.

Ne permets pas à l'ardent Soleil de sécher une seule larme de douleur avant de l'avoir essuyée toi-même des yeux de l'affligé.

Mais laisse chaque brûlante larme humaine tomber sur ton cœur et y rester ; et ne l'essuie jamais avant que la douleur qui la fît naître n'ait disparu.

(La Voix du Silence, H.P. Blavatsky)

 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 18:40

« Le sage qui cherche l'Éternel regarde en dedans, car « ce qui vit et pense dans l'homme est l'Éternel Pèlerin ». II est donc nécessaire que l'étudiant s'attache fortement à la pensée qu'il agit pour le Soi et comme le Soi de tout, que la faculté de tout voir et de tout comprendre existe potentiellement en lui, qu'elle est en fait son vrai Soi. »   

Notes sur la Bhagavad-Gîtâ, R. Crosbie

Partager cet article
Repost0